Cinq conseils pour travailleur autonome

Danger

Vous voulez embrasser la carrière de travailleur autonome ou vous l’êtes déjà? Voici quelques conseils qui valent de l’Or.

1- Choisissez un domaine où vos talents seront mis à profit.

Nombreux sont les TA qui ont choisi un domaine d’activité parce que c’est « payant ». Je vous mets en garde contre cette tentation toute naturelle. Tant mieux si c’est payant, mais assurez-vous d’abord d’évoluer dans un domaine qui vous passionne et avec lequel vous avez des affinités.

Vous passerez tellement d’heures à bâtir votre entreprise qu’il est primordial d’aimer ce que vous faites, sinon vous allez vous décourager.

En savoir plus

Symposium Direction Ventes 2015

Vous êtes directeurs de vente, vice-président ventes, entrepreneurs, gérants, etc…. Il faut absolument mettre le 28 mai à votre agenda. Guy Bourgeois vous invite au Symposium Direction Ventes 2015, le 28 mai 2015 au Collège Ahunstic à Montréal.

Venez entendre les gestionnaires de ventes de: M. Dominic Lafrenière de Pneus Robert Bernard, M. Daniel Migneault de Multi-Prêts Hypothèques, Mme Nicolina Martucci de Distribution Iris, M. René Larochelle de Promutuel Assurance, M. Clément Hudon de Trévi et Mme Marie Trillot et M. Jérémy Muller de NGPP.

En conclusion de programme, vous entendrez M. Gilbert Rozon nous raconter l’histoire de la croissance de Juste Pour Rire.

Pour plus d’information:

http://formax.qc.ca/evenements-speciaux/symposium-direction-des-ventes-2015/

Prospérité Québec

J’appui à fond le conseil du patronat ainsi que tous les gens d’affaires qui se sont ou vont s’associer à Prospérité Québec. Il était temps que quelqu’un fasse de quoi.

Ça fait trop longtemps que la pensée collective des québécois est orientée vers l’austérité, les magouilles et la récession. Il est temps de parler de prospérité, de parler d’argent.

Je ne vous apprends rien en affirmant que, certains Québécois pensent que ce n’est pas bon de faire de l’argent. C’est malsain, ça corrompt et, surtout, ce n’est pas juste pour ceux qui en font moins. À chaque fois que l’on entend parler d’argent, ça réveille notre fibre judéo-chrétienne. Faire de l’argent, ce n’est pas correct parce que « heureux les pauvres car le royaume des cieux est à eux », a-t-on appris depuis que nous sommes tout jeunes.

En savoir plus