CHRONIQUE SUR LA ROUTE : Passer de l’inquiétude à l’espoir!

CHRONIQUE SUR LA ROUTE : Passer de l’inquiétude à l’espoir

Je suis persuadé que vous allez de mieux en mieux et que les choses s’améliorent pour vous. Ce mois-ci, dans mon Pep Talk, je vous propose un petit jeu. Rien de compliqué, c’est très simple. Depuis plusieurs semaines, il y a un discours récurrent que l’on entend chaque jour. « Ça m’inquiète », « Je suis inquiet(e), « C’est inquiétant … telle chose ».  Nous vivons une époque inédite et il est normal de ressentir de l’inquiétude.

Voici mon petit jeu.

À l’avenir, je vous suggère de remplacer le mot « inquiétude » par le mot « espoir ». C’est très simple. C’est juste une nouvelle habitude à prendre. Par exemple : Au lieu de dire « Je suis inquiet que mon enfant qui retourne à l’école soit contaminé », devient : « J’ai bon espoir que le retour à l’école de mon enfant va bien se passer ». Ou encore : « Je suis inquiet pour mon emploi » , devient : « J’ai bon espoir que les choses vont bien aller pour mon emploi ». Autre exemple : « Je suis inquiet que mes clients ne reviennent plus acheter dans mon commerce », devient : « J’ai bon espoir que les clients reviennent acheter dans mon commerce ».

C’est juste une nouvelle habitude à prendre. La magie dans ça, c’est que lorsqu’on utilise le mot « espoir » au lieu « d’inquiétude », notre état d’esprit change. Au lieu d’être déprimé, on vit d’espoir. Au lieu de ne penser qu’au pire, on a tendance à s’attendre au mieux.

Je vous invite à prendre cette nouvelle habitude et à la partager avec vos proches. J’ai bon espoir que ce sera bénéfique pour le moral de tout le monde.

Bonne santé!

Guy Bourgeois

Parce qu’on a toujours besoin de motivation

Bonjour,

Il est rare que je prenne la parole de cette façon, mais quelque chose en dedans de moi m’a poussé à le faire.

Je m’exprime aujourd’hui en tant que conférencier-formateur professionnel et président d’une des plus importantes agences de conférenciers au Québec.

C’est évident que la pandémie a modifié grandement les habitudes des entreprises et associations à tenir des réunions ou congrès annuels. Nous faisons partie de l’industrie des « rassemblements » comme le monde du spectacle ou du théâtre et il est normal que nous soyons directement impactés.

Cependant, au fond de moi, je sais très bien que tout le monde a hâte de se réunir à nouveau. Oui, dans un contexte sécuritaire, ça va de soi, mais se réunir quand même. C’est l’fun le télétravail et de travailler en pyjama, mais l’être humain a besoin de côtoyer ses semblables. Ça fait partie de la nature humaine, c’est dans nos gènes.

Après un arrêt presque total ce printemps (mis à part beaucoup de conférences en ligne), je sens actuellement un désir énorme des entreprises et des organisations de réunir leur troupe et de se mobiliser.

Tout le monde du travail a besoin de motivation. Les gens vivent beaucoup de changements, beaucoup d’incertitudes, beaucoup de craintes. Des entreprises vont fermer. Des secteurs d’activité vont carrément disparaître, ça va bousculer beaucoup de monde. Plusieurs employés ont ou vont décider de changer d’emploi. Certains vont en profiter pour prendre leur retraite, d’autres pour partir en affaires.

À l’inverse, les entreprises et les organisations qui ont tenu le fort pendant la pandémie, je pense au domaine de la santé, le domaine alimentaire, de la salubrité et de la sécurité, ont, avec raison, des employés qui sont essoufflés et fatigués.

Je profite juste de ce petit mot pour vous rassurer. Nous, notre industrie, celle de la motivation, de la formation professionnelle, de la mobilisation d’équipe, nous sommes là et nous serons encore là pour vous communiquer des messages d’espoir et de motivation.

Nous n’avons pas été reconnus comme « service essentiel » comme la santé et l’alimentation mais, à mon sens, NOUS SOMMES ESSENTIELS au bonheur au travail.

Comme un coach de hockey avant un match, les conférenciers professionnels sont ceux qui viennent mobiliser les troupes, insuffler de l’énergie, améliorer la communication au sein des équipes et j’en passe.

Vous devriez voir le sourire des gens que je vois lorsque je suis sur scène et que je leur dis comment ils sont importants, comment ils peuvent encore s’améliorer, comment ils peuvent être heureux dans leur travail et faire que celui-ci soit bénéfique à leur bonheur en général.

Vous devriez voir leurs yeux lorsque je leur raconte des anecdotes de gens qui, comme eux, ont eu envie de tout abandonner mais qui ont décidé de continuer à persévérer.

Vous devriez voir leur réaction de satisfaction à la fin de la conférence. C’est comme s’ils venaient de se dire : « Oui, c’est bien vrai! Si je changeais mon attitude envers la situation que je vis, la situation serait différente. »

Tout cela pour vous dire qu’on a bien hâte de revenir vous voir en personne et venir vous donner un coup de pied au moral. Ce jour-là approche à grand pas. En attendant, on va se voir en ligne.

Positivement, vôtre!

Guy Bourgeois, conférencier professionnel et fier de l’être et président de Formax Inc.

Qu’est-ce que les Kick Off du lundi avec Guy Bourgeois?

Nouvelle cohorte

Les Kick-Off du Lundi avec Guy Bourgeois

Neuf (9) rendez-vous de 30 minutes pour stimuler le fonceur en vous!

 

Question de garder la « flamme allumée durant l’été » en cette période inédite; plusieurs d’entre vous m’avez demandé si c’était possible de vous présenter, à chaque semaine, un peptalk de motivation court et percutant.

 

TOUS LES LUNDIS 8h30 • en août et septembre 2020

 

Dès le 3 août 2020 : Joignez-vous à moi tous les lundis matin en LIVE sur Zoom !

30 minutes de conseils motivants pour débuter votre semaine en force

 

Date limite d’inscription : vendredi 30 juillet 2020

 

L’abonnement inclut :

  • 9 Kick-Off motivants (en direct) de 30 minutes
  • Casquette « DO IT NOW » (elle vous sera expédiée par la poste)
  • Documentation du programme des « Kick Off du lundi »
  • Cahier d’exercice pour chacun des neuf thèmes

 

Un rendez-vous hebdomadaire à ne pas manquer !

 

Abonnement août-sept 2020 :

  • 299$ +tx. / personne
  • Tous les lundis matin 8h30 du 3 août au 28 sept 2020
  • Le lien de connexion vous sera envoyé chaque lundi matin à 8h15

 

 

NEUF THÈMES QUI PROPULSERONT VOTRE CARRIÈRE

 

Chaque lundi matin, vous apprendrez à :

 

Kick Off 1 (3 août) :    Développer une attitude qui attirera le succès vers vous.

Kick Off 2 (10 août) : Vous fixer des objectifs et être certain de les atteindre.

Kick Off 3 (17 août) : Préparer et visualiser clairement votre futur.

Kick Off 4 (24 août) : Booster votre charisme et influencer les autres.

Kick Off 5 (31 août) : Maximiser votre efficacité et prendre des décisions « rentables ».

Kick Off 6 (8 sept (mardi)) :   Devenir ami avec le stress et la pression.

Kick Off 7 (14 sept) : Surmonter les obstacles et les défis et en ressortir plus fort.

Kick Off 8 (21 sept) : Développer en vous une passion inébranlable.

Kick Off 9 (28 sept) : Stimuler votre créativité et avoir des idées de génie.

 

JOIGNEZ LE MOUVEMENT DES KICK-OFF DU LUNDI!

(Satisfaction garantie ou on vous rembourse)

 

Coaching personnalisé également disponible

Le lien de connexion vous sera envoyé chaque lundi matin à 8h15.

CHRONIQUE SUR LA ROUTE : La magie de la foi

Je suis certain que vous aimez la magie. Voir apparaître ou disparaître quelque chose, deviner la carte que l’on avait choisie ou l’observer se déplacer et flotter dans les airs, a toujours quelque chose d’impressionnant. Aimer la magie c’est une chose, mais croire en la magie s’en est une autre.

C’est l’fun à voir mais on sait bien que c’est arrangé, truqué et que ce n’est pas vrai. En fin de compte, c’est juste un truc qu’on ne comprend pas.

Évidemment, je ne suis pas un magicien mais je suis témoin de « magie » régulièrement dans ma vie. Quand quelque chose d’improbable ou carrément impossible se produit, certains vont appeler ça le hasard ou un concours de circonstances. Mais est-ce vraiment de la chance ou un concours de circonstances?

Faut bien que ce soit ça parce qu’on sait bien que la véritable magie ça n’existe pas. Pourtant!

Je vous raconte :

En début 2019, ou plutôt fin 2018, je me suis fixé un objectif de vente pour l’année en cour très très ambitieux. Ce chiffre était 20% plus élevé que l’année précédente. En 27 ans, j’ai toujours eu un chiffre d’affaire en croissance, ou presque, mais jamais une croissance de 20% d’une année à l’autre.

J’avais souvent entendu le conférencier Joe Dispenza et même Deepak Chopra (les deux conférenciers que j’écoute le plus) dire qu’il suffisait d’y croire pour que la magie se produise.

J’ai donc testé la « patente ».

Les premiers mois de l’année passent et mes ventes vont bien, mais loin du 20% souhaité. Je suis à +4%. Je continue d’orienter mon esprit vers le positif. Tout est possible, me disais-je intérieurement. Les Blues de St-Louis étaient bien en dernière position en janvier 2019 et ils ont gagné la coupe Stanley en juin sous le regard ahuris des chroniqueurs sportifs.

Septembre, tout va bien, mais toujours à +4%. Octobre +5%. Novembre commence. Normalement, les doutes auraient dû commencer à m’envahir mais, sans comprendre pourquoi, ce n’est pas le cas. Je travaille comme d’habitude, sans douter. Je me sens porté comme sur un genre de vague. C’est difficile à décrire, mais c’est comme si je vivais ma vie en flottant sur un nuage. Je me redisais régulièrement la phrase « Go with the flow » et je continuais à travailler. Novembre se termine à + 7%. Iiiiich! On a beau être positif mais augmenter le chiffre de vente de 13% en un mois alors qu’il a grimpé de 7% en 11 mois, ce n’est pas évident.

Je garde le cap mental. Go with the flow! En plus, je me fais opérer à une corde vocale le 10 décembre. Je ne dois pas parler pendant une semaine ce qui ralentit mes efforts de vente de la fin de l’année. Je pars donc en vacances pour ne pas forcer ma voix.

Nous sommes à deux semaines de la fin de l’année. C’est comme si je perdais 4 à 1 en fin de troisième période.

Et là, en vacances, des courriels surprenant se mettent à entrer dans mon cell. Des demandes de conférences inattendues, que je n’avais jamais eues en 27 ans de carrière. Je ne peux pas tout vous expliquer, mais je vous assure que le 29 décembre 2019, j’ai atteint le chiffre de vente que je m’étais fixé en début d’année. Le chiffre pile pile à 20% de plus que l’année précédente. Yessssss! Le Go with the flow a fonctionné. La MAGIE A OPÉRÉ!

Vous tentez le coup en 2020?

CHRONIQUE SUR LA ROUTE : Trouvez votre déclic !

La plupart des décisions qui changent une vie, ou même qui changent le plan d’affaires d’une entreprise surviennent souvent suite à un déclic. Ça peut être lors d’une conversation ou un reportage entendu à la télévision, ou même une idée qui nous arrive en tête. Peu importe, il faut écouter ce “déclic” et ne pas le remettre à plus tard.
Plusieurs vont comparer ce fameux déclic à une sorte d’inspiration ou de message entendu par notre “petite voix”.
Une chose est certaine, si vous n’écoutez pas vos déclics (car vous pouvez en avoir beaucoup dans votre vie), vous risquez de passer à côté de quelque chose qui pourrait changer votre vie.

Dans ce PepTalk, Guy Bourgeois vous explique l’importance d’écouter vos déclics et vous partage quelques-uns des siens.

CHRONIQUE SUR LA ROUTE : Étape par étape

Le conférencier Guy Bourgeois explique que pour traverser les défis de la vie, il vaut mieux considérer notre vie comme une suite d’étapes.