Le PepTalk : Mettez-vous le focus au bon endroit?

Dans mon PepTalk de ce mois-ci, je vous parle de « focus ».

Il vous est sûrement arrivé ceci. Vous commencez à magasiner une nouvelle voiture d’une marque X. À partir de ce moment-là, vous remarquez que vous croisez beaucoup de voitures de cette marque sur la route, alors que par le passé vous n’aviez pas cette impression.

Ou encore, vous êtes dans une pièce avec votre conjoint(e). Vous être concentré dans la lecture d’un bon livre. Soudain, votre conjoint(e) vous dit : Entends-tu ce bruit? Quel bruit?, lui répondez-vous.

En savoir plus

Le PepTalk : Êtes-vous rêvaliste?

Aujourd’hui, ma chronique « sur la route » est remplacée temporairement par une chronique « sur l’eau ». Réalité pandémique oblige, au lieu de voyager je passe un peu de bon temps sur l’eau.

Si vous suivez régulièrement mes chroniques, formations ou conférences, vous savez que je suis un fervent disciple de la motivation par objectifs. Le temps, l’expérience et de nombreuses discussions avec plein de gens qui ont du succès, m’ont convaincu que toute réussite est TOUJOURS précédée par un rêve qui devient un objectif, suivi d’un plan d’action. Il faut évidemment poser des actions à répétition pour que tout se matérialise.

Selon mon mentor Jean-Marc Chaput, seul 5% des gens se fixent de réels objectifs dans leur vie personnelle ou professionnelle.

En savoir plus

Le PepTalk : Crise = Danger+opportunités

Dans son PepTalk de ce mois-ci, je vous partage ma vision optimiste de la crise que tout le monde traverse en ce moment et je vous parle des opportunités qu’elle peut engendrer.

Je suis heureux de vous retrouver avec le PepTalk régulier. Évidemment, il s’en est passé des choses depuis deux mois.

Vous avez sûrement remarqué que nous avions remplacé la parution du PepTalk par le « Comment ça va ?» dans lesquels, Marilyn et moi, faisions de courtes entrevues avec nos conférenciers vedette. C’était notre façon à nous de vous propager un peu de positif dans cette période inédite. Sans retenue, on peut vraiment nommer cette période de « crise ». C’est un mot lourd de sens, un mot qui fait peur. En caractères chinois, le mot « crise » s’écrit avec deux symboles.

En savoir plus