Le PepTalk : Donner l’exemple

Dans ce PepTalk, Guy Bourgeois, conférencier, formateur et motivateur, explique pourquoi il est important de donner l’exemple.

Quelqu’un me disait, récemment, que lorsqu’elle regardait mes PepTalk sur la route, elle avait l’impression que je m’adressais à elle. Et c’est un peu ça que je veux qui en ressorte aussi. Je m’adresse à vous, sans être moralisateur, en vous partageant simplement le fruit de mes réflexions. Aujourd’hui, je veux vous parler de « donner l’exemple ».

En savoir plus

Les 4 piliers d’une saine gestion d’une équipe de vente

piliers

Comme l’affirme mon ami Bob Hartley : « Coacher, c’est vendre! »

En tant que coach d’une équipe de vente, vous vendez vos idées à travers vos attitudes et vos actions.

Voici une définition simple : Un excellent gestionnaire des ventes est quelqu’un qui, par son attitude et ses actions, inspire le dépassement de soi et la coopération au sein de son équipe de vente.

De plus, un excellent gestionnaire établit sa vision, ses communications et son encadrement sur quatre piliers solides :

En savoir plus

Le PepTalk : Les bienfaits de la confiance en soi

Je suis en route pour aller présenter une conférence sur la confiance en soi, un sujet qui est d’ailleurs toujours très en demande. Évidemment, je vais leur parler de comment l’acquérir et du fait que c’est le travail de toute une vie. Mais dans mon PepTalk d’aujourd’hui, je voudrais surtout vous parler des avantages à avoir confiance en soi.

Évidemment, il y en a plusieurs et je n’aurai pas le temps de tous vous les énumérer, mais il y en a qui sont assez importants.

Voici quelques bienfaits de la confiance en soi.

En savoir plus

Le PepTalk : Il est où le bonheur ?

Dans ce nouveau PepTalk, je veux vous parler de bonheur.

Vous connaissez probablement la chanson « Il est où le bonheur, il est où ? » de Christophe Maé. Peut-être même que vous l’avez déjà fredonnée!

Je vous parle de ça parce que le mois de novembre, c’est le mois de la grisaille, c’est le mois de la pluie et il fait noir tôt. C’est un mois que l’on décrit bien souvent comme un mois de déprime.

On va souvent associer le bonheur à tout ce qui est ludique.

On va retrouver le bonheur dans les vacances, dans les repas en famille ou avec des amis, dans la lecture d’un bon livre, dans une marche en forêt, etc. C’est vrai que l’on retrouve du bonheur dans ces moments-là. En savoir plus

Le PepTalk : Employé ou être humain ?

Dans ce nouveau PepTalk, je veux vous parler de relations avec vos employés.

Dans les dernières semaines, j’ai eu l’occasion de m’entretenir avec plusieurs clients qui sont des dirigeants d’entreprise. Je leur demandais tout simplement quelles étaient leurs priorités du moment. Certains m’ont évidemment parler de pénurie de main d’œuvre, d’autres de taux d’intérêt, d’inflation, de l’aspect économique, d’inventaire ou de difficulté d’approvisionnement, mais la grande majorité d’entre eux m’ont surtout parlé de la relation qu’ils doivent installer avec leurs employés.

C’est-à-dire de créer une relation, un sentiment d’appartenance et du bonheur au travail. Évidemment, moi ça fait 30 ans que je parle de cela dans mes conférences.

En savoir plus

Le PepTalk : Êtes-vous motivé par l’argent ?

Dans ce nouveau PepTalk, je veux vous parler d’argent et de motivation.

Est-ce que l’argent est un moteur de motivation ?

Est-ce que c’est ça qui nous donne envie de se lever le matin ?

On en parlait récemment avec un groupe de dirigeants et cadres d’une entreprise québécoise très connue que j’ai formés. La discussion est venue à un moment donné sur ce qui nous motive à nous lever le matin, à nous dépasser. À un moment donné, un jeune cadre de 19 ans, très sympathique d’ailleurs, dit « Moi, ce qui me motive, c’est de faire de l’argent. Je fais ça, mais il faut que ce soit payant. Sinon, je vais faire autre chose. Je veux faire de l’argent et je veux devenir riche. »

En savoir plus

Le PepTalk : Le piège de vouloir en faire le moins possible

C’est en direct de Barcelone, devant la Sagrada Familia, que je vous présente mon PepTalk du mois. Dans ce PepTalk, je vous mets en garde contre le piège de vouloir en faire le moins possible.

Je profite de cette œuvre qu’est la Sagrada Familia, encore inachevée mais dont la construction continue depuis plus d’une centaine d’années, pour vous parler d’excellence.

En réalité, il y a quelques semaines, lors d’une pause à la salle de bain, j’ai été témoin d’une discussion entre deux employés qui disaient être tannés de leur job et qu’ils voulaient en faire le moins possible.

En savoir plus

Le PepTalk : Le gars qui a brisé ses cordons de souliers

Dans mon PepTalk de ce mois-ci et pour terminer l’année, je vous partage l’histoire du gars qui avait brisé ses cordons de souliers.

Cette histoire n’est pas la mienne et ce n’est pas un fait vécu. C’est une histoire que j’ai entendue en conférence il y a plusieurs années et que j’ai reprise un peu à ma manière.

C’est l’histoire du gars qui, un matin, se lève un peu en retard pour aller travailler. Dans l’énervement de son retard, il fait ça vite et en laçant ses souliers, il en brise les cordons.

En savoir plus

Le PepTalk : Est-ce que vous livrez ?

Dans mon PepTalk de ce mois-ci, je vous partage une anecdote vécue récemment avec une cliente et en profite pour vous encourager à vous questionner : est-ce que vous livrez ?

La cliente en question, ça fait plusieurs fois qu’elle m’engage dans les 4-5 dernières années. La dernière fois qu’on s’est vus, elle m’a dit « Toi, Guy, on t’engage souvent parce que tu livres! »

Évidemment, ce qu’on doit comprendre par « tu livres », c’est que je dépasse les attentes.

En savoir plus

Le PepTalk : Êtes-vous excellent ?

Dans mon PepTalk de ce mois-ci, je veux vous parler du concept de l’excellence.

Vous avez peut-être déjà entendu ça. On dit que, pour être excellent dans une activité, dans une discipline quelconque ou au travail, ça prend environ 10 000 heures de pratique.

Donc, quelqu’un qui veut devenir très bon au golf, pour atteindre 10 000 heures de golf, ça prend plusieurs années parce qu’en général, on ne pratique pas 2 000 heures par année. C’est la même chose pour apprendre à jouer du piano, à parler une nouvelle langue, etc.

En savoir plus